Prière après l'asr

Publié le par FM74

Question

Je voudrais savoir si nous pouvons prier «Tahiyatou Al Masdjid» après Al Asre ou non ?

Fetwa

Louange à ALLAH et paix et Salut sur Son Prophète
Cher frère :
Le Compagnon Abou Saïd Al Khoudari a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: « La prière est interdite après As-sobh jusqu'à ce que le soleil se lève et après Al Asre jusqu'à ce que le soleil se couche. »  (Boukhari et Muslim)

Le Compagnon Okba Ibn Amer Al Djouhani a dit:

« Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam nous a interdits de prier et d'enterrer nos morts pendant trois périodes: Quand le soleil se lève jusqu'à ce qu'il s'élève, à midi jusqu'à ce que le soleil décline et quand le soleil penche vers le coucher jusqu'à son coucher. »  (Muslim, Nassaï et Abou Dawoud)
Il y a beaucoup de hadiths qui concernent ce sujet.

En résumé: Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a interdit de prier après Al Asre jusqu'à coucher du soleil, après As-Sobh jusqu'au lever su soleil, après son lever jusqu'à ce qu'il s'élève (la mesure est environ un quart d'heure entre son lever et son élévation), à midi quand il est en plein ciel (c.à.d. quelques minutes avant Ad-Dhohre) et quand le soleil jaunit jusqu'à son coucher.

L'imam Ennawawi a rapporté que la prière sans prétexte est abhorrée dans ces moments alors qu’il est permis d'y accomplir la prière prescrite. 
D’ailleurs c'est un consensus de la nation !
Cependant il y a une discordance entre les Oulémas en ce qui concerne les surérogatoires qui ont une cause comme la prière de la mosquée (Tahiyatou Al Masdjid), la prosternation du remerciement, la prosternation de la récitation, les prières de l'Aïd, de l'éclipse, de la Djanaza ainsi que l'acquittement des prières abandonnées.

L'école Chafiite ainsi que certains Oulémas énoncent qu'il est permis de faire les prières indiquées ci-dessus sans que ce soit abhorré pendant les moments indiqués précédemment.
Ils ont comme arguments plusieurs hadiths.

Par exemple le hadith qui énonce que: « Le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam s'est acquitté de la Sunna d'Ad-Dhohre après salate Al Asre. »

Du moment qu'il est permis de s'acquitter de la prière surérogatoire délaissée (en ces circonstances), alors il est plus opportun d’accomplir la prière surérogatoire actuelle ainsi que la prière d'acquittement (de l'obligatoire), la prière de la Djanaza et toutes les autres surérogatoires qui ont une cause.
Cette opinion est très forte !

ALLAH Le Très Haut Sait mieux
          


 

Moufti: Le centre de la fetwa est présidé par D. Abdallah Al Fakih

Publié dans Banque de fatwas

Commenter cet article