Quand puis-je jeûner ?

Publié le par FM74

LES JOURS OU IL EST INTERDIT DE JEUNER

Le jour du doute (30eme jour de Cha'bân)

D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne jeûnez pas un jour ou deux (juste) avant le début du Ramadan. Mais si l'un d'entre vous a l'habitude de le faire, il peut la maintenir". (Al-Boukhari n°194 et Mouslim n°1082)

An-Nawawi (رحمه الله) a dit : "La parole du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Ne jeûnez pas un jour ou deux (juste) avant le début du Ramadan. Mais si l'un d'entre vous a l'habitude de le faire, il peut la maintenir" est une interdiction claire d'anticiper le Ramadan par le jeûne d'un ou deux jours par quelqu'un qui n'a pas l'habitude de jeûner (juste) avant l'entrée du Ramadan et n'a pas jeûné tout le mois de Cha'bân. Si on n'a pas cette habitude et si on n'a pas jeûné tout le mois de Cha'bân, le jeûne d'un ou deux jours avant le Ramadan est alors interdit".

'Ammar Ibn Yassir (رضي الله عنه) a dit : "Celui qui jeûne le jour incertain désobéit à Aboul Qassim". (At-Tirmidhi n°686, et An-Nassaï n°2188)

Al-Hafiz (رحمه الله) dit : "on a déduit du hadith l'interdiction de jeûner le jour incertain puisque le compagnon n'a pas exprimé une opinion personnelle". (Fath al-Bari)

    La deuxième moitié de Cha'ban

    D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه) que le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Cessez de jeûner dès la mi-Cha'ban". (Abou Dawoud n°3237, At-Tirmidhi n°738, et Ibn Mâja n°1651, déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi At-Tirmidhi n°590)

Le jour de l'Aïd Fitr et de l'Aïd al Adha

'Omar a dit : "Le Prophète a interdit le jeûne de ces deux jours : le jour de 'Id Al Fitr et celui où vous mangez la viande de vos sacrifices". (Mouslim)

    Les trois jours de Tachriq c'est à dire les 3 jours qui suivent l'Aïd Al kebir

    Le Prophète fit annoncer par un crieur public à Mina : "Ne jeûnez pas ces jours, ils sont des jours de boire, de manger et de plaisir conjugal".

    Dans une autre version, il a dit encore : ".. et d'adoration."

Pendant la période menstruelle pour la femme, de même que la pèriode qui suit l'accouchement

Le Prophète a dit : "N'est-ce pas que la femme, en état de menstrues, ne doit ni prier ni jeûner ?" (Al-Boukhâri)

Le jeûne ininterrompu pendant deux jours de suite ou plus ( c'est à dire sans manger la nuit )

Le Prophète (Saluts et bénédictions d'Allâh sur lui) a dit : "Ne poursuivez pas le jeûne sans interruption" (Al-Boukhâri).

Il (Saluts et bénédictions d'Allâh sur lui) a dit aussi : "Gardez-vous de poursuivre le jeûne" (Al-Boukhâri et Mouslim)

Le jeûne continu toute l'année

Le Prophète a dit : "Que Allâh n 'accepte pas le jeûne éternel de celui qui le fait" (Mouslim)

Il a dit aussi : "Qui jeûne éternellement ne bénéficie ni de la récompense ni du jeûne, ni de celle de sa rupture" (Ahmad et An Nasâi)

Le jeûne de la femme mariée sans le consentement de son mari s'il est présent

Le Prophète a dit : "Que la femme se garde de jeûner un jour, en dehors de Ramadan, sans que son mari, étant présent, n 'y ait consenti" (Al-Boukhâri et Mouslim)

Le jeûne du jour d'Arafat pour le pèlerin

Le vendredi uniquement

Le Prophète a dit : "Le vendredi est un jour de fête. Ne jeûnez pas pendant ce jour à moins qu'il ne soit précédé ou suivi d'un autre jour de jeûne" (Al-Bazzâr)

Le samedi uniquement

Le Prophète a dit : "Ne jeûnez le samedi que lorsqu'il est inclus dans votre jeûne obligatoire. Si vous ne trouvez rien à manger ce jour-là qu'une écorce de vigne, mâchez la pour rompre le jeûne" (Auteurs des Sunan)

LES JOURS OU IL EST RECOMMANDE DE JEUNER

1) Les 10 premiers jours de Dhou l-Hijja, et 'Arafat pour celui qui n'est pas en pélerinage

Abou Hafsa (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Jeûner le jour d'Arafah absout les péchés de deux années : ceux de l'année précédente et ceux de l'année suivante". (Le groupe sauf Al-Boukhari et At-Tirmidhi)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "J'espère la récompense d'Allâh que ce jeûne efface tes péchés de l'année écoulée et ceux de l'année à venir". (Mouslim)

Certaines femmes du Prophète (صلى الله عليه و سلم) rapportent : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d'Achoura, et trois jours par mois". (Ahmad, Abou Dâwoûd et An-Nasâi)

Ibn Taymiya (رحمه الله) a dit : "les meilleures nuits de toute l'année sont les dernières du mois de ramadan et les meilleurs jours de l'année sont les dix premiers de Dhou l-Hijja".

    1-1) Cas de celui qui est en pèlerinage

    Oum al-Fadl (رضي الله عنها) a dit : "Les compagnons se demandaient si le Prophète jeûnait le jour d'Arafah ou pas. Voulant leur prouver que ce n'était pas le cas, je lui envoyai du lait, qu'il but tandis qu'il prononçait le sermon le jour de 'Arafa". (Al-Boukhari)

2) Le mois de Al-Mouharram, et en particularité Al-'âchoûra

Abou Qatàda (رضي الله عنه) a dit : "On interrogea le Messager d'Allâh sur le jeûne du jour de 'Arafa. Il dit : "Il fait absoudre les péchés de l'an passé et de l'année en cours"". (Mouslim)

Selon Abou Qatàda (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) fut interrogé une fois sur le jeûne du dixième jour de Mouharram. Il dit : "Il fait absoudre les péchés de l'an passé". (Mouslim)

Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Si je suis encore en vie l'an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième jour de Mouharram". (Mouslim)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jeûne le plus méritoire après celui de Ramadan est celui du mois sacré d'Allâh [Mouharram] et la prière la plus méritoire après la prière obligatoire est celle de la nuit". (Mouslim)

Abou Hafsa (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Jeûner le dixième jour du mois de Muharram absout les péchés commis les années antérieures". (Le groupe sauf Al-Boukhari et At-Tirmidhi)

Hafsa (رضي الله عنها) a dit : "Il y a quatre choses que le Prophète n'a jamais négligées : le jeûne le jour d'Ashura, et trois jours tous les mois et accomplir des prières sunnah à l'heure du Fajr très tôt chaque matin". (Mouslim)

Certaines femmes du Prophète (صلى الله عليه و سلم) rapportent : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d'Achoura, et trois jours par mois". (Ahmad, Abou Dâwoûd et An-Nasâi)

Ibn 'Abbàs (رضي الله عنهما) rapporte que le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a jeûné le dixième jour de Mouharram et a ordonné de le jeûner. (Al-Boukhâri, Mouslim)

3) Le mois de Cha'ban

'Àicha (رضي الله عنها) a dit : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) ne jeûnait à aucun mois plus qu'il ne jeûnait à celui de Sha'bàn. Il jeûnait entièrement Sha'bàn".

Dans une autre version : "Il jeûnait entièrement Sha'bàn sauf quelques jours". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Oussama Ibn Zayd (رضي الله عنه) rapporte qu'il a dit au Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Ô Messager d’Allâh ! Je ne t'ai pas vu jeûner un mois parmi les mois comme je tu jeûnes au mois de Cha'bane".
Il (صلى الله عليه و سلم) répondit : "C'est un mois, entre Rajab et Ramadan, auquel les gens ne prêtent pas attention. Et c'est un mois durant lequel les œuvres sont élevées vers le Seigneur de l'Univers. J'aime que mon œuvre soit élevée alors que je suis en état de jeûne". (An-Nassaï)

4) Le lundi et le jeudi

Selon Abou Qatâda (رضي الله عنه), on interrogea le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) sur le jeûne du lundi. Il dit : "C'est un jour où je suis né et où je fus suscité comme Messager". (Mouslim)

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Les oeuvres sont présentées (à Allâh) le lundi et le jeudi et j'aime bien que mes oeuvres soient présentes alors que je jeûne". (At-Tirmidhi)

Selon 'Âisha (رضي الله عنها), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) tenait à jeûner le lundi et le jeudi. (At-Tirmidhi)

5) 3 jours par mois

Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : "Mon grand ami (le Prophète) m'a recommandé trois choses :
1. Le jeûne de trois jours par mois.
2. Deux unités de prière entre le lever du soleil et midi.
3. Une unité de prière avant de m'endormir"
. (Al-Boukhâri, Mouslim qui le rapporte aussi d'Abou Darda)

Selon 'Abdullâh Ibn 'Amr Ibn Al 'As (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jeûne de trois jours par mois est comme le jeûne de tout le temps". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Jeûner trois jours chaque mois et jeûner le mois de ramadan jusqu'au ramadan, c'est (comme) jeûner tout le temps". (Mouslim n°1162, Abou Dâwoûd n°2425)

    5-1) La préference de jeûner ces 3 jours le 13, 14, et 15 du mois lunaire

    Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ô Abou Dharr, si tu jeûnes trois jours chaque mois, jeûne les treizième, quatorzième et quinzième". (At-Tirmidhî n°761, An-Nasâi n°2424)

    Milhân (رضي الله عنه) affirme : "Le Prophète nous enjoignait de jeûner les jours blancs : les treizième, quatorzième et quinzième". (Abou Dâoûd n°2449, An-Nasâi n°2432)

    5-2) Ou le lundi et le jeudi, puis le lundi de la semaine suivante

    Hafsa (رضي الله عنها) a rapporté du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qu'il lui recommandait de jeûner trois jours de chaque mois : le lundi et le jeudi, puis le lundi de la semaine suivante. (Abou Dâoûd n°2451, An-Nasai n°2365)

    5-3) La permission de jeûner ces 3 jours à tout moment du mois

    Aïcha (رضي الله عنها), à qui on posa un jour comme question : "Le Prophète jeûnait-il trois jours chaque mois ?", répondit : "Oui".
    - Quels jours du mois jeûnait-il ?
    - Il ne se souciait pas des jours du mois pendant lesquels il jeûnait". (At-Tirmidhî n°763, Abou Dâoûd, n° 2453)

6) Six jours du mois de Chawwâl

Abou Ayyoûb (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quiconque jeûne le mois de Ramadhân, puis le fait suivre des six jours du mois de Chawwâl; son jeûne est considéré comme étant un jeûne continu". (Ahmad, Mouslim, Abou Dâwoud, et At-Tirmidhi)

Pour Ahmad (رحمه الله), le fait de les faire successivement ou non est pareil, pour les hanafites et les chafi'ites, le mieux et de les faire suivre tout de suite après la fête (العيد), sans discontinuité.

Il est à souligner que Mâlik Ibn Anas (رحمه الله) a dit sur les six jours de Chawwâl, que celui-ci n'a jamais vu une personne des gens de science [ahl al-'ilm] et des jurisconsultes [fouqahâ] les jeûner, et que ces jours n'ont pas été recommandés par les Salafs, et que les gens de science y trouvaient un blâme [quant au fait de les jeûner], de peur que cela soit une innovation [bid'a], et qu'ils soient liés au Ramadân alors qu'ils n'en font pas partie. (Al-Mouwatta n°228/1)

7) 1 jours sur 2

Selon 'Abdullàh Ibn 'Amr Ibn Al 'As (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "La meilleure prière pour Allâh est celle de David et le meilleur jeûne pour Allâh est celui de David. Il dormait la moitié de la nuit, en veillait le tiers à prier, puis dormait le sixième restant. Il jeûnait un jour et mangeait un jour". (Al-Boukhâri, Mouslim)


 

Publié dans Spécial RAMADAN

Commenter cet article

Shukri 10/03/2011 23:23



Selam aleykoum.


J'aimerais des précisions si possible sur le jeûne éternel... Q'entendez-vous par éternel? Et pourrai-je avoir plus de précision sur les hadiths cité, comme leur numéro dans les ouvrages tel que
Sahih Muslim... et tout complément à l'article est le bienvenue.


Barak Allah ou fik.