TAWHID

Publié le par FM74

    Le Tawhid (ou Unicité)

L'unicité ou Tawhid est l'essence même de la religion, il est indispensable d'en connaître son sens pour une approche réelle de l'Islam, le tawhid se décompose en trois branches importantes et indissociables :
- le tawhid de la confirmation : qui nous apprend que seul Allah est le Créateur de toutes choses et que nul ne peut être associé dans sa Création. Allah le Très haut dit dans le Coran au sujet des polythéistes "Et si tu leur demandes qui a crée les Cieux et la Terre, ils diront : "Allah".

- Le tawhid du culte et de l'adoration exclusive : cette branche du tawhid est propre à l'Islam car elle exclue toute adoration dans la pratique ou autres, pour un autre que Allah. En revenant à la branche précédente, les polythéistes étaient convaincus que Allah était le Créateur, mais cela ne les empêchaient pas de vouer leur culte à des divinités telles que Lat, Ozza, Houbal...Or le tawhid du culte, nous apprend qu'il est indispensable de vouer son adoration à Allah seul.

- Le tawhid lié aux Beaux Noms d'Allah et à Ses Attributs, ce tawhid nous informe que seul Allah possède les attributs exclusifs et que c'est vers Lui que reviennent les plus beaux Noms. La tradition nous rapporte qu'Allah possède 99 noms mais d'autres noms viennent s'ajouter à la liste. Le Prophète (saw) disait "O Seigneur !, je t'invoque par les noms que tu nous as transmis et par ceux qui sont inconnus". Ce hadith nous montre qu'Allah possède bien plus de 99 noms.

Ces trois branches du Tawhid sont indissociables et forment à elles trois, le Tawhid. Mais, pour bien comprendre ce tout, il faut savoir que l'attestation de l'Unicité d'Allah impose sept conditions elles aussi indissociables :
- Le savoir ou la science qui exclue l'ignorance
- La certitude qui dissipe le doute
- L'acceptation contradictoire au reniement
- La soumission qui éloigne l'abandon
- La fidélité qui chasse le polythéisme
- La sincérité qui ne laisse aucune place au mensonge
- L'amour qui exclue la haine
La science nous apporte les connaissances que nous recherchons et cette science nous apporte la certitude c'est à dire la conviction qu'Allah est notre maître, le Créateur qui mérite d'être adoré seul sans associé. Une fois que l'on atteint ce stade, nos doutes sont dissipés et nous acceptons les règles et les lois de notre Seigneur pour que nous soyons soumis, la soumission n'est effective qu'à cet instant, mais la constance est d'y être fidèle afin de ne pas retomber dans l'ignorance et seul la sincérité de nos actes d'adorations (actes ou paroles) nous maintiennent sur le droit chemin.

A partir de ces différents stades, on devient donc modeste, humble, obéissant aux ordres d'Allah ; cette sagesse de comportement nous amène l'amour dans notre coeur de notre religion et tout ce que l'on fait, se fait par amour et non par contrainte ou souci ou autres.

Aussi mes frères et soeurs en Islam, il ne suffit pas de prononcer la Chahada (témoignage) mais encore faut il savoir la portée de ce que l'on prononce. Allah a dit dans le Coran que l'association est une injustice énorme. Ayez peur du Chirk (association), car son jugement est sans appel et son châtiment est l'enfer éternel pour celui qui ne s'est point repenti. Que Allah nous préserve de l'associer.

    Indices pour éviter le polythéisme (Chirk Billahi)
- Craignez le polythéisme car c'est le seul péché qui non pardonné jette son auteur dans l'enfer et pour l'éternité

- L'hypocrisie est une forme de polythéisme et de petit polythéisme. Le Prophète (saw) a mis en garde sa communauté contre ce genre de chirk.

- Le petit polythéisme est commis lorsqu'un homme dit par exemple "ce qu'Allah et toi désirent" ou "s'il n'y avait pas eu Allah et toi..."

- Il est d'obligation à tout musulman de s'écarter du taghout. Par définition, le taghout est tout ce qui est adoré en dehors d'Allah (passions, idoles de cinéma, de musique...)

- L'éloignement du musulman des polythéistes ne le rend pas clairvoyant même s'il ne commet pas de polythéisme.

- Prononcer la chahada sans connaissance n'est pas suffisant pour prouver la sincérité de l'Unicité. Les biens et l'argent de ces gens n'est pas préservé et ils peuvent être combattus. Pour exemple, nous citerons Abou Bakr As Siddiq (qu'Allah l'agrée) lorsqu'il combattit un clan qui avait donné témoignage mais qui cependant refusait de verser Zakat.

- L'ignorance ne constitue pas une excuse.

- Il est interdit de porter le fil, l'amulette et choses similaires si l'on croit tirer bénédiction ou protection de ces derniers (oeil, main de fatima...). Certains savants déconseillent même de porter les amulettes contenant des versets coraniques et cela pour deux raisons : la première est que cela peut donner une mode et la seconde est le risque de se trouver dans des endroits malsains (WC, autres...). Je ne serais pas là pour vous dire qui a raison ou qui a tort, mais ces savants ont déconseillé et non interdits.

- Il faut glorifier le Seigneur lorsque l'on entend une parole qui fait du tort à l'essence même de la religion. Le Prophète (saw) agissait ainsi et disait "Gloire à Allah".

- Il faut se méfier de son état avant sa conversion à l'Islam, car celui qui vient d'abandonner une erreur risque de garder dans son coeur les restes de cette erreur qui peut l'amener à commettre des péchés.

- Prendre garde lorsque l'on parle de ne pas commettre d'erreur grave, car cela peut amener à de mauvaises paroles telles que les insultes si bien que votre religion peut être insultée et cela par votre faute.

- Il faut se méfier d'imiter les fêtes ou jours de fêtes (noël, carnaval..), car Allah a donné aux Musulmans les lieux et les dates de fêtes donc il ne faut pas dévier des enseignements divins.

- Quiconque associe dans une parole ou autre doit tout de suite faire suivre son action par la Chahada.

Publié dans Islam et fondements

Commenter cet article